En bourrasque

Mes souvenirs s’écrasent

Comme des oiseaux sur des vitres

Le temps a passé

J’ai les images en accéléré

Derrière les yeux

Le coeur lesté

Comme dans un dessin animé

Du sable gluant plein les godasses

Et ton visage qui me revient en bourrasque

Comme sur un pont suspendu

Avec le vide des deux côtés

Je croyais que j’avais avancé

Je suis pour toujours tordue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s