La promesse de l’été

La promesse de l’été

S’est envolée sous les ailes

D’un goëland argenté

Les hybridations nocturnes

Sont restées sourdes

Aux hurlements de la lune

Les fenêtres entr’ouvertes

Se sont refermées sans un bruit

Ne reste plus que

Le claquement de la pluie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s