Au bout de la jetée

Au bout de la jetée

Pas un chat sur le quai

Les jambes dans le vide

Les lumières qui oscillent

La pluie entre mes cils

Tu as quitté la ville

Abandonnant mon coeur

Epave sur le pavé

 

D’un rien tu avais fait

De ma vie un brasier

Tu rêvais de plonger

Gravir d’autres sommets

Sans moi tu as embarqué

Sur un cargo sans arrêt

 

Dans la brume rose je vois

Le phare qui disparaît

On va vers le printemps

Et puis l’été, après

Tu te souviens on se baignait

Le ferry s’en allait

Avec dans son sillage

Le reflet de ton visage

  

D’un rien tu avais fait

De ma vie un brasier

Tu rêvais de plonger

Gravir d’autres sommets

Sans moi tu as embarqué

Sur un cargo sans arrêt

 

La nuit a fini par tomber

Demain la vie reprendra

Mais l’herbe ne repousse pas

Quand la terre est brûlée

Ce napalm dans tes mains

Si tu savais combien

Il a fait de dégâts

 

D’un rien tu avais fait

De ma vie un brasier

Tu rêvais de plonger

Gravir d’autres sommets

Sans moi tu as embarqué

Sur un cargo sans arrêt

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s