Machine à bulles

Je ne suis pas une machine à bulles

La légèreté à tout crin, ça ne sert à rien

Surtout quand il n’y a personne pour t’aider

Parfois je me sens estropiée

Sans un souffle d’air pour me porter

Essorée par la banalité

Je cherche en vain une perle

Dans un coquillage ébréché

Celle qui ne serait pas trop lourde

Sur mon collier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s