Le citronnier

J’ai déménagé au 3e

D’ici j’ai vue sur un hôtel

J’ai planté un citronnier

Etrangement la graine a germé

Tout n’est pas mort dans ces couloirs

Il y a toujours du bruit le soir

Je ne sais pas comment la vie aura tourné

Quand dans trois ans je sortirai

Rejoindre les perdus, le moral en rase-motte

Et le coeur en piqué

On se détraque ici

Derrière les caillebottis

Je suis nul et non avenu

Je suis une impasse

Une voix sans portée

Je suis un prisonnier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s