Ciel d’été

Secouer le ciel d’été

Pour qu’en tombe une nuée

De cigales camouflées

Dans l’écorce des pins

Enfin cesser d’affronter les vents contraires

Et se laisser bercer dans la torpeur

Comme un soleil qui s’effondre

Il arrête de faire de l’ombre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s