Ectoplasme

Je ne suis pas ton ectoplasme

Je ne suis pas ton cataplasme

Ni un drap blanc

Comme un écran de cinéma

Où tu projettes tes rêves sans mes sentiments

Et ta lumière sans mon ombre

C’est vrai que les coeurs solitaires

Souvent ne savent que se taire

C’est vrai qu’il faut accepter

Parfois de lancer ses filets

Sans rien espérer remonter

C’est vrai qu’il en faut du courage

Pour sortir la tête du mirage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s