Lumière noire

« La seule chose qu’ont en commun tous les humains, c’est la souffrance. »

Il avait lâché ça à table, après avoir aspiré quelques gorgées de son bouillon thaï. Elle était fascinée par cet homme dont émanait une lumière puissante, mais une lumière noire, qui recouvrait chaque sensation d’un voile d’inquiétude.

Il était là, avec elle, mais il n’était pas là. Chaque silence s’étirait plus longtemps qu’elle ne l’aurait souhaité. Mais elle ne savait pas comment attraper toutes ces ombres qui gravitaient au-dessus de son visage aux traits fins, qui jaillissaient de sa bouche quand il parlait ou esquissait un sourire, sans jamais montrer ses dents.

Elle n’avait pas le bon filtre. A l’intérieur, elle se sentait grise. Pas noire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s